Logo de la commune de La Turballe

Hébergement temporaire chez l'habitant

Dans le cadre du RGAAA, décrivez l'image

Pourquoi ce dispositif ?

Un constat s’impose depuis plusieurs années : l’offre locative manque sur le territoire. Les logements proposés sont souvent trop onéreux et peu accessibles aux jeunes. Les résidences de l’APHJ ne suffisent pas non plus à l’afflux de demandes de logement, l’association est aussi contrainte de refuser des demandes. Ce déficit de logement sur le territoire peut alors compromettre l’avenir professionnel, scolaire et/ou personnel de jeunes et rendre difficile le recrutement dans certaines entreprises notamment sur la période de la saison touristique. C’est pourquoi l’APHJ souhaite relancer l’expérimentation de l’Hébergement Temporaire chez l’Habitant (HTH).  

Qu'est-ce que l'Hébergement Temporaire chez l'Habitant ?

L’APHJ lance donc le dispositif HTH, qui sera une offre supplémentaire et complémentaire élargissant la gamme de logements proposée sur le territoire. Il est envisagé comme une alternative à l’existant sur Cap Atlantique.  

Pour commencer, ce service permettrait à des jeunes, âgés de 15 à 30 ans, en emploi, saisonnier ou en alternance, en stage ou en mobilité professionnelle de bénéficier d'une solution logement temporaire au plus près de leur lieu d’emploi et/ou de formation.  

Plus qu’un logement, ce dispositif permet aux jeunes actifs et aux hébergeur·euse·s d’adhérer à un projet associatif, à un dispositif solidaire et d’être mis en relation par des professionnels compétents du réseau Habitat Jeunes.  

De plus, et dans la dynamique de responsabilité sociétale de l’APHJ, ce dispositif permet aux habitants du territoire de proposer une chambre, un studio, un appartement sous occupé et qui pourrait être utile à un(e) jeune. Dans une démarche solidaire, les loyers devront respecter une charte d’engagement et tarifaire de 250€/mois maximum. La durée d’hébergement pouvant être de quelques jours, plusieurs semaines ou mois selon la disponibilité des hébergeurs.  

Cliquez sur ce lien pour consulter la plaquette

  précédent Plan canicule